Jimmy Pahun | La Terre
Si les plages, les rivages et les îles attirent les touristes, les terres ne sont pas en reste. Les nombreux châteaux et manoirs, églises et chapelles, calvaires, son patrimoine mégalithique exceptionnel de menhirs, dolmens, cairns et tumulus érigés au milieu de landes verdoyantes participent largement à attirer le promeneur sur les petites routes ou sentiers vers un supplément d’âme assurément breton.
terre, Jimmy Pahun, député, Morbihan, Assemblée Nationale, Bretagne, Auray, Paris
15611
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15611,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-9.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
depute-morbihan
depute-morbihan
depute-morbihan

La Terre

Si les plages, les rivages et les îles attirent les touristes, les terres ne sont pas en reste. Les nombreux châteaux et manoirs, églises et chapelles, calvaires, son patrimoine mégalithique exceptionnel de menhirs, dolmens, cairns et tumulus érigés au milieu de landes verdoyantes participent largement à attirer le promeneur sur les petites routes ou sentiers vers un supplément d’âme assurément breton.

Les terres de la circonscription restent des espaces en majorité dédiés à une activité rurale et agricole malgré la baisse notable de sa population depuis plusieurs années en raison notamment de la modernisation importante de ses outils de production et de nouvelles technologie, la situation économique délicate et fragile (à l’égal de celle nationale) des filières.

Elles restent pourtant génératrices d’un bon nombre d’emplois à titre local. Les productions les plus rencontrées sont celles du lait, l’aviculture, l’élevage porcin et bovin, la culture de céréales, de pommes de terre et de légumes.

La CCI du Morbihan a réalisé le portrait économique du pays d’Auray qui, fin 2016, comptait 4 809 entreprises et 29 000 emplois, dont 23 000 salariés.

L’industrie, la construction, le commerce, les transports et les services font localement travailler 14 000 salariés.

8 800 personnes dans l’agriculture, la pêche, l’administration publique, la santé, l’enseignement ou l’action sociale.

Le commerce est le secteur qui salarie le plus – 3 830 personnes -, suivi de l’industrie – 3 000 personnes -, la construction – 1 700 – et l’hébergement/restauration – 1 630 -.

La circonscription d’Auray est composée de 39 communes. Sa population s’élève à plus de 122 000 habitants, elle enregistre un rythme de croissance régulière, le « pays », attire par son cadre de vie exceptionnel, nombre de retraités viennent ou reviennent s’y installer. L’économie s’y porte bien, des entreprises nouvelles s’y implantent dans une croissance régulière.